La loi de l’Alpha : la désinformation canine à son extrême

J’aimerais aborder un sujet qui me tient vraiment à cœur : Le mythe du chien dominant-chien méchant.

Il y a peu, j’ai regardé une vidéo d’un homme qui allait adopter un chien en refuge. Jusque-là, j’étais plutôt heureuse de ce que je voyais à l’écran. L’homme expliquait que le chien qu’il venait voir avait été étiqueté agressif, mais qu’il avait le droit à une autre chance. J’étais aux anges. Puis, je l’ai entendu dire, alors qu’il prenait le chien dans ses bras, « je le porte comme ça il comprend qui est le plus fort, l’alpha. »
Ah. ….. En fait non.
J’aimerais vous parler un peu de ce concept d’Alpha et de leader de meute et à quel point c’est de la bullshit. (oui, j’ose, ça commence à bien faire cette désinformation)

Loup Alpha, zoologie 101:

Pour la petite histoire, la théorie de la dominance chez le chien fut « découverte » dans les années 1940. Un zoologiste allemand du nom de Rudolf Schenkel à étudié le comportement de loups en captivités et a écrit un article dans lequel il expliquait que les loups vivaient en meute selon un modèle hiérarchique précis avec les termes de loup alpha (dominant) et loup oméga (soumis).
Cette théorie fut approuvée puis étudiée pendant de nombreuses années et reprise dans plusieurs études.


En 1970, un certain Lucyan David Mech, zoologiste américain, a repris cette recherche et a confirmé le modèle de domination dans les meutes de loups.
SAUF qu’en 1999, Mech réfute lui-même sa théorie. Il nous indique qu’il n’y a rien de semblable à des loups soumis ou dominés dans les meutes et qu’en plus, les observations se basaient sur des loups en captivité, ce qui peut fausser les résultats. Ainsi, la théorie est FAUSSE.

Alors pourquoi continu t-on d’écouter mononcle Charles quand il dit « Je connais ça moi les chiens, mets-le par terre, il va comprendre qui est le dominant «  ?

L’anthropomorphisme expliqué :

Débutons par ceci, l’anthropomorphisme.
L’anthropomorphisme est lorsque l’on va attribuer une caractéristique humaine à un animal.

Un exemple: lorsqu’une personne vient vous dire « mon chien se venge, c’est pour ça qu’il a bouffé mon canapé« , c’est de l’anthropomorphisme. Parce que non Michèle, ton chien ne se venge pas, ton chien peut s’ennuyer, ou bien avoir un besoin de creuser qui n’est pas comblé. La vengeance n’est pas une émotion connue des animaux.

Selon certains psychologues, un grand nombre de personnes adoptent des animaux afin de combler un manque d’amour. Et en effet, une grande partie de l’anthropomorphisme tourne autour de l’amour tel que : « mon conjoint est parti en voyage et notre chat le chercher et miaule. Il l’aime plus que moi. »
Encore une fois, non. La routine du chat est simplement dérangée et il cherche ses marques.

Tout cela pour dire que nous, êtres humains, avons tendance à humaniser nos animaux et à leur prêter des intentions et sentiments qu’ils n’ont pas.
Revenons alors à cette idée de chien dominant-dominé.

Le langage canin :

S’il n’y a pas de domination entre chiens (ni aucunes autres espèces d’ailleurs), comment les chiens font-ils pour se faire comprendre ?
Par le langage. Qu’il soit physique tel que la position des oreilles ou de la queue, ou bien auditif avec les jappements, grognements et autres bruits distinctifs.
Sauf que, ces soi-disant « Maitres chiens » perpétuent le dressage canin, l’intimidation ainsi que le mythe de l’alpha. Cela ne permet donc pas au chien en apprentissage de développer un langage canin correct et peut même amener à des troubles du comportement par après. (pour vrai, fuyez lorsque vous voyez des gens se faire appeler « Maitre chien ». C’est un ancien terme et ça vient avec les anciennes « techniques », telles que frapper, coucher le chien, étrangler, etc. On parle de dressage et non d’éducation.)

Le souci étant, qu’avec un « Maitre canin », le chien va apprendre à avoir plus peurs du maitre et des conséquences que ce qui peut l’effrayer de primes abords (ex: réactivité canine par peur).
Ben oui, c’est logique quand on sait quelles sont les pratiques utilisées par ces « maitres ». Pour n’en citer que quelques-unes, nous avons droit à:

  • Ton chien n’a pas pu se retenir ? Mets-lui la tête dans son urine.
  • Ton chien a grogné ? Dit « non » et puni le, afin qu’il ne reproduise pas ce qui est un signal d’inconfort.
  • Ton chien tire en balade ? Utilise un collier qui l’étranglera s’il désire sentir une fleur et qui lui enfonce des pics dans la gorge.
  • Ton chien veut manger ? Attend d’avoir mangé TOI avant de lui donner sa nourriture, faut lui montrer qui est le plus fort.

Ce ne sont que quelques exemples de punitions (et parmi les plus soft).
Vous avez peut-être entendu parler d’un « Maitre chien » à Granby qui a pris un rdv pour euthanasier un chien qui n’est même pas à lui ? (Voici un article sur l’histoire juste ici.) Eh bien sans dire qu’il s’agit d’une pratique courante, cela démontre quand même plutôt bien la manière de penser de ces soi-disant éducateurs canins.

Tout ça pour dire que le mythe du chien Alpha fut mainte fois décriée et qu’un des chercheurs ayant confirmé cette théorie l’a, par la suite, réfutée haut et fort.

Que peut-on faire :

Déjà, sache une chose : Si tu as déjà utilisé ces méthodes d’éducation, c’est ok. L’important est de commencer à se diriger vers des méthodes d’éducation positives.

Ce qu’on peut faire est simplement de continuer à informer les gens que ces croyances, ne sont que ça, des croyances et non des faits. Il faut continuer à proposer aux équipes humain-chien des méthodes d’apprentissages positives et éviter tout enseignement basé sur la coercition et la dominance. N’hésitez pas à vous renseigner sur tout ce que le monde canin a à vous offrir et ne perdez pas espoir. Oui les méthodes R+ prenne plus de temps à bien se faire intégrer par le chien, mais elles sont tellement plus gratifiantes pour vous et ne cause pas de douleurs à votre ami canin.

Le mot de la fin :

C’est peut-être un article un peu dur aujourd’hui, mais il faut comprendre que ces pratiques sont dangereuses et extrêmement nocives.
En attendant, voici des ressources de R+ qui vous aiderons à coup sûr.

De Main de Maître : https://www.demaindemaitre.ca/blog-educateur-canin/
– Le point sur les outils coercitifs ici
– Un article sur la culpabilité chez le chien et un autre article sur la jalousie et la vengeance
BELI Concept canin : https://beli.ca/blogue/
– Un article sur le jappement ainsi que ses solutions R+
La peur chez le chien, tout ce que vous devez savoir
L’impact des méthodes coercitives
Les émotions chez le chien
Il existe pleins d’autres articles et de ressources super intéressantes alors n’hésite à aller fouiller!


Un article sur le R+ va surement suivre, car je ne peux décemment pas vous laisser en vous expliquant que les « Maitres chiens » sont des ignares incapables qui ont mal vieillit, et ne pas vous donner de techniques d’entraînements R+ qui ne fassent pas souffrir le chien en plus de renforcer votre lien!

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :